Évènement : Rencontres débats - Réfugiés d’hier et d’aujourd’hui : des indésirables ?

Type d'évènement :
Rencontre et débat
Date et horaires :
Le 19/10/2018
à partir de : 09h00
Lieu :
Salle des fêtes - Route de Crest, 26460 Bourdeaux
Description :

Lors de cette journée d’échange ouverte à tous, de jeunes chercheurs apporteront un éclairage socio-historique sur la fabrication des étrangers “indésirables” au cours des années 1930 et durant la Seconde Guerre mondiale. Alors que de nos jours, des personnes en situation migratoire, aux portes et au sein de l’Europe, sont à nouveau désignées comme « indésirables » et se voient refoulées, enfermées dans des centres de rétention administrative, ou contraintes à des formes d’habitats précaires clandestins, des femmes et des hommes, individuellement ou collectivement, n’ont de cesse de se mobiliser à leurs côtés. On tentera ainsi de mieux saisir les solidarités concrètes avec les exilés.

À PARTIR DE 9H - Salle des fêtes de Bourdeaux
Accueil café
Introduction et modération
Philippe Hanus, coordinateur de l’ethnopôle « Migrations, Frontières, Mémoires », Le Cpa à Valence
Les indésirables : une notion internationale (XIXe-XXe siècles)
Aurélie Audeval, historienne, laboratoire IRIS, EHESS
Les décrets-lois Daladier de 1938 ou l’exclusion des étrangers indésirables à la fin de la IIIe République
Sylvain Bissonnier, historien, coordinateur mémoire et communication Auvergne-Rhône-Alpes à l’ONACVG
Le XXe siècle, siècle des camps et de la Cimade. Analyse synthétique d’une action dans l’enfermement auprès des indésirables étrangers
Anne Boitel, historienne, chercheuse associée à l’UMR TELEMME-CNRS

12H - REPAS LIBRE
Possibilité de se restaurer à Bourdeaux, Saoû ou au château du Poët Célard. Infos : offices de tourisme - Réservations directement auprès des restaurants.

DE 14H À 17H
Les populations roms, éternelles indésirables en Europe ?
Thomas Ott, anthropologue, chercheur associé au Centre Max Weber, chargé de mission pour l’ONG ITD Monde

Au-delà des frontières, quelles mobilisations de solidarité et d’hospitalité en faveur des exilés ?
Lison Leneveler, doctorante en droit public, Université de Grenoble-Alpes, réseau universités sans frontières


Le CPA dans le cadre de Voix d’exil, en partenariat avec l’ONAC et l’association PMH.