Chichilianne

Mémorial du Pas de l'Aiguille

Cet imposant mémorial en pierre de taille encadrant une croix de lorraine commémore les évènements du 22 au 24 juillet 1944. Durant cette période, des combattants se retrouvèrent coincés dans la grotte à proximité et résistèrent sous le feu de l'armée allemande pendant plus de trentes heures. Des assauts à la grenade, à l'explosif et au mortier se succèdèrent. Ils tiennent jusqu'à la nuit du 23 au 24 juillet durant laquelle ils décident de tenter une sortie en pleine nuit, en dévalant la pente. Huit maquisards sont tués. Un dans le vallon, un autre à proximité de la grotte et... Lire plus

Voir les photos
Informations

Coordonnées

Adresse : Le Pas de l'Aiguille , 38930 Chichilianne
Coordonnées GPS : 44.807948 , 5.512501
Voir sur la carte
Thématiques & ressources
Thématiques
  • Mémorial
  • Maquis
  • Combats
  • Répression
  • Isère
Description complète du lieu

Cet imposant mémorial en pierre de taille encadrant une croix de lorraine commémore les évènements du 22 au 24 juillet 1944. Durant cette période, des combattants se retrouvèrent coincés dans la grotte à proximité et résistèrent sous le feu de l'armée allemande pendant plus de trentes heures. Des assauts à la grenade, à l'explosif et au mortier se succèdèrent. Ils tiennent jusqu'à la nuit du 23 au 24 juillet durant laquelle ils décident de tenter une sortie en pleine nuit, en dévalant la pente. Huit maquisards sont tués. Un dans le vallon, un autre à proximité de la grotte et un troisième dans la pente face à la grotte. Les cinq autres résistants périrent dans la grotte dont trois, grièvement blessés, ayant choisi de mettre fin à leurs jours.

Leurs noms, gravés sur des plaques du mémorial sont les suivants: "Guigues André - 22 ans, Moscone Jean - 19 ans, Boucard Xavier - 44 ans, Nicolas Gaston - 23 ans" et "Algoud Albert - 37 ans, Kauffmann Martial - 37 ans, Galland Gilbert - 21 ans, Simiand René - 23 ans". Ils sont enterrés en ce lieu.

Une plaque est également apposée au sein de la grotte. Il nous est possible d'y lire "Passant découvre toi. Ici les 22, 23, 24 juillet 1944, 25 volontaires du maquis Vercors-Trièves, cernés de tous côtés par un ennemi très supérieur en nombre, ont tenu et lutté pendant 30 heures avec la mort pour seule issue. 7 sont tombés, 18 survivants miraculeusement réchappés mais presques tous blessés, ont continué la lutte pour la libération du Trièves et de la France".

Source: Musée de la résistance en ligne

Lieux à proximité