Nantua

Monument commémoratif

Le monument aux Déportés de l’Ain

En 1947, le Comité des Déportés de Nantua confie au sculpteur Louis Leygue (1905-1992), ancien déporté, la réalisation d’un monument à la mémoire des déportés de l’Ain. Il est décidé que ce monument serait érigé au bord du lac. Des travaux d’aménagement d’une digue sont lancés en 1947. L’artiste, à partir de dessins préparatoires, de maquettes en plâtre, d’une recherche sur les pleins et le vide, réalise un énorme sarcophage de pierre... Lire plus

Voir les photos
Informations

Coordonnées

Adresse : Lac de Nantua , 01130 Nantua
Coordonnées GPS : 46.154934 , 5.598066
Voir sur la carte
Thématiques & ressources
Thématiques
  • Monument
  • Déportation
  • Persécution
  • Répression
  • Collaboration
  • Lieux d’internement
  • Ain
  • Génocide
Description complète du lieu

Le monument aux Déportés de l’Ain

En 1947, le Comité des Déportés de Nantua confie au sculpteur Louis Leygue (1905-1992), ancien déporté, la réalisation d’un monument à la mémoire des déportés de l’Ain. Il est décidé que ce monument serait érigé au bord du lac. Des travaux d’aménagement d’une digue sont lancés en 1947. L’artiste, à partir de dessins préparatoires, de maquettes en plâtre, d’une recherche sur les pleins et le vide, réalise un énorme sarcophage de pierre écrasant un gisant décharné. Une excavation au sommet du tombeau laisse pénétrer la lumière qui irradie le Gisant, symbolisant l’espoir de résurrection.

Mémorial à la fois de douleur et d’espoir, cette œuvre « sur qui descend le jour, comme une promesse de résurrection, du haut du toit ouvert de son tombeau » selon Jean Tardieu, porte témoignage pour l’homme persécuté et évoque avec force le droit à la liberté. Inauguré le 6 novembre 1949, ce monument est dédié aux déportés de l’Ain morts en camps de concentration. Sur le pourtour du monument a été scellée une urne contenant les cendres des déportés de Buchenwald et sont gravés les noms de 595 déportés politiques de l’Ain morts en déportation. Une plaque commémorative a également été posée en mémoire des 44 enfants juifs d’Izieu dont 42 furent exterminés à leur arrivée à Auschwitz, deux autres moururent en déportation en Estonie.

Lieux à proximité