Lyon

Plaque commémorative

Plaque en hommage à Henri Chevalier, imprimeur et résistant. De sa propre initiative, il imprime en 1940 des slogans très courts, sur des bandes de papier, puis les colle lui-même à l’intérieur de tramways, dans des entrées d’immeubles, sur la main courante de ponts et passerelles lyonnaises. Des presses de son atelier, le premier numéro de Franc-Tireur sort le 1er décembre 1941. Après son interpellation par la police du gouvernement de Vichy le 20 septembre 1942, il est interné jusqu’au 24... Lire plus

Informations

Coordonnées

Adresse : 40 Cours de la Liberté , 69003 Lyon
Coordonnées GPS : 45.758931 , 4.842298
Voir sur la carte
Thématiques & ressources
Thématiques
  • Plaque commémorative
  • Résistance civile
  • Déportation
  • Rhône
Description complète du lieu

Plaque en hommage à Henri Chevalier, imprimeur et résistant. De sa propre initiative, il imprime en 1940 des slogans très courts, sur des bandes de papier, puis les colle lui-même à l’intérieur de tramways, dans des entrées d’immeubles, sur la main courante de ponts et passerelles lyonnaises. Des presses de son atelier, le premier numéro de Franc-Tireur sort le 1er décembre 1941. Après son interpellation par la police du gouvernement de Vichy le 20 septembre 1942, il est interné jusqu’au 24 octobre 1942, puis remis en liberté. Franc-maçon, il rejoint les rangs du mouvement Coq enchainé, dont il devient membre du comité directeur. Le 4 décembre 1943, la Gestapo perquisitionne son atelier où elle découvre des faux papiers. Il est interné à la prison Montluc de Lyon. Le 23 mars 1944, il est dirigé sur le camp de transit de Compiègnes-Royallieu (Oise) et déporté au camp de Mauthausen. Il est rapatrié en 1945.

Source: Bruno Permezel, Résistants à Lyon, Villeurbanne et aux alentours : 2824 engagements, BGA Permezel, 2003.

Carte des lieux de mémoire de la ville de Lyon

Lieux à proximité