Lyon

Plaque commémorative

Plaque en hommage à Jacques Kipman, descendant d’une famille polonaise juive installée à  Paris. En conséquence de la rafle du 16 juillet 1942 qui fait conduire beaucoup de Juifs au Vél’d’hiv - bien  que sa famille n’ait pas été inquiétée -, il décide de franchir la ligne de démarcation avec un camarade. Début 1943, il est recruté par les groupes de combat de l’Union de la jeunesse juive. Il est à l’origine de lancement de tracts en plein jour depuis la... Lire plus

Informations

Coordonnées

Adresse : 2 place Ollier , 69007 Lyon
Coordonnées GPS : 45.752881 , 4.83821
Voir sur la carte
Thématiques & ressources
Thématiques
  • Plaque commémorative
  • Résistance civile
  • Persécution
  • Répression
  • Rhône
  • Résistance armée
Description complète du lieu

Plaque en hommage à Jacques Kipman, descendant d’une famille polonaise juive installée à  Paris. En conséquence de la rafle du 16 juillet 1942 qui fait conduire beaucoup de Juifs au Vél’d’hiv - bien  que sa famille n’ait pas été inquiétée -, il décide de franchir la ligne de démarcation avec un camarade. Début 1943, il est recruté par les groupes de combat de l’Union de la jeunesse juive. Il est à l’origine de lancement de tracts en plein jour depuis la terrasse des Galeries Lafayette (place des Cordeliers).  Le 11 juin 1944, son groupe d’action ayant reçu mission d’assassiner un officier allemand à Lyon, il en abat un assis sur un banc de la Place Ollier. Mais la détonation alerte des cheminots allemands qui passent sur le pont de l’Université. Témoins de l’exécution, ils ouvrent le feu et le blessent. Jacques Kipman est achevé à coups de pied.

Source: Bruno Permezel, Résistants à Lyon, Villeurbanne et aux alentours : 2824 engagements, BGA Permezel, 2003.

Carte des lieux de mémoire de la ville de Lyon

Lieux à proximité