La-Chapelle-en-Vercors

La cour des fusillés

Le 25 juillet 1944, les soldats et officiers allemands occupent la Chapelle en Vercors. Ils procèdent à l'arrestation des habitants du village et créent trois groupes. Les femmes et enfants, les hommes de plus de 40 ans et enfin, les hommes de 17 à 40 ans. Les deux premiers groupes sont rassemblés dans les écoles. Vers 2h du matin, des explosions ont lieu et les habitants voient monter des flammes. S'en suivent des tirs de mitraillettes et de revolvers ainsi que de nouvelles explosions du côté de la ferme Albert. Au petit matin du 26 juillet, les allemands ont disparus et les habitants découvrent les... Lire plus

Voir les photos
Informations

Coordonnées

Adresse : Cour des fusillés, près de la poste, 1 avenue de Provence , 26420 La-Chapelle-en-Vercors
Coordonnées GPS : 44.966658 , 5.416998
Voir sur la carte
Thématiques & ressources
Thématiques
  • Monument
  • Plaque commémorative
  • Persécution
  • Répression
  • Drôme
  • Site Historique
Description complète du lieu

Le 25 juillet 1944, les soldats et officiers allemands occupent la Chapelle en Vercors. Ils procèdent à l'arrestation des habitants du village et créent trois groupes. Les femmes et enfants, les hommes de plus de 40 ans et enfin, les hommes de 17 à 40 ans. Les deux premiers groupes sont rassemblés dans les écoles. Vers 2h du matin, des explosions ont lieu et les habitants voient monter des flammes. S'en suivent des tirs de mitraillettes et de revolvers ainsi que de nouvelles explosions du côté de la ferme Albert. Au petit matin du 26 juillet, les allemands ont disparus et les habitants découvrent les dépouilles des seixe jeunes dans le cour de la ferme dont les bâtiments finissent de brûler. Les corps sont enveloppés dans des draps et enterrés dans l'après-midi.

Le 23 juin 1949, M. Abouzit, instituteur de La-Chapelle-en-Vercors, ralète les faits à une cinquante des élèves-maîtres de l’École Normale d’Instituteurs de Valence lors d'une visite.

Aujourd'hui, il ne reste plus qu'un pan de mur et les escalier de cette ferme. La grange, jouxtant la cour, a été restaurée et accueille un espace souvenir rendant hommage aux victimes. 

Dans la cour, une stèle en verre gravée des noms des seize victimes ainsi qu'une plaque commémorative apposée sur le pan de mur restant. De l'autre côté de ce mur, à l'extérieur de la cour, une seconde plaque est inscrite selon les termes suivants: "Le 21 juillet 1944, 600 allemands, atteris en planeur sur le plateau de Vassieux, progressèrent dans la direction de La-Chapelle-en-Vercors, par les routes de Vassieux à La-Chapelle, par le col de Proncel, en pillant tout sur leur passage, ils atteignirent, le 25 juillet 1944, La-Chapelle-en-Vercors, où ils s'emparèrent de 16 innocents otages qu'ils massacrèrent dans des conditions odieuses dans cette cour. Passant, recueille-toi."

Sources: Musée de la résistance en ligne, fiche "Dans la cour des fusillés à La-Chapelle-en-Vercors" et fiche "Mur des fusillés de La-Chapelle-en-Vercors".

Lieux à proximité