Lyon

Plaque commémorative

Plaque apposée sur la façade d'une ancienne imprimerie, ayant servi au mouvement Combat. Né en 1941 de la fusion des groupes Liberté et Libération nationale, le Mouvement de Libération française a rapidement adopté le nom de sa feuille clandestine, Combat. Cette particularité signale bien l’importance du journal au sein d’un mouvement de résistance qui voit s’illustrer notamment Henri Frenay et Berty Albrecht. À partir de l’été 1943, un journaliste de métier, Pascal Pia, prend la... Lire plus

Informations

Coordonnées

Adresse : 35 rue Viala , 69003 Lyon
Coordonnées GPS : 45.743193 , 4.885647
Voir sur la carte
Thématiques & ressources
Thématiques
  • Plaque commémorative
  • Combats
  • Résistance civile
  • Répression
  • Rhône
Description complète du lieu

Plaque apposée sur la façade d'une ancienne imprimerie, ayant servi au mouvement Combat. Né en 1941 de la fusion des groupes Liberté et Libération nationale, le Mouvement de Libération française a rapidement adopté le nom de sa feuille clandestine, Combat. Cette particularité signale bien l’importance du journal au sein d’un mouvement de résistance qui voit s’illustrer notamment Henri Frenay et Berty Albrecht. À partir de l’été 1943, un journaliste de métier, Pascal Pia, prend la tête de la rédaction et fait entrer Albert Camus dans son équipe. Le titre du journal est toujours accompagné d’une citation de Clémenceau : « Dans la guerre comme dans la paix, le dernier mot est à ceux qui ne se rendent jamais ». Le 17 juin 1944, André Bollier, Paul Jaillet et Francique Vacher meurent dans l'imprimerie suite à une attaque allemande.

Source: Carte des lieux de mémoire de la ville de Lyon

Lieux à proximité